Une solution définitve à la chute de cheveux


Greffe de cheveux naturelle grâce au FUE

La technique de FUE (Follicular Unit Extraction) est la technique la plus pratiquée aujourd’hui pour tous ceux qui souffrent de chute de cheveux. Elle est réalisée par un chirurgien expert de la technique, Dr Frédéric Menu, au DermoMedicalCenter à Paris. Ce traitement redensifie une ou des zones du cuir chevelu plus ou moins clairsemées par une chute de cheveux chronique.

À qui s’adresse la greffe de cheveux avec la technique de la FUE ?

La greffe de cheveux FUE s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes qui ont une chute de cheveux chronique ayant entrainé une alopécie plus ou moins importante. La technique de la greffe de cheveux FUE (Follicule Unit Extraction), se déroule quasiment « cheveu par cheveu ». Elle est idéale pour couvrir des zones petites et moyennes : les golfes, une petite tonsure ou compléter une barbe ou une moustache.

Quelles questions faut-il se poser avant de pratiquer une greffe de cheveux FUE ?

Non, car on anesthésie d’abord la zone prélevée puis la zone sensible, qui va recevoir les greffons avant de les réimplanter. Après la greffe de cheveux au DermoMedicalCenter de Paris, des antalgiques sont prescrits en cas de douleurs.

Oui, c’est un chirurgien spécialisé dans la chirurgie réparatrice de la calvitie qui applique le traitement en cas de chute de cheveux.

Oui et non. Tout dépend de l’importance des zones que vous souhaitez recouvrir. Le chirurgien établit préalablement un devis avant toute intervention sur les zones repérées. En fonction de la zone à recouvrir, 2 à 3 séances sont possibles.

Environ 1 500 à 2 500 cheveux sont greffés par séance. Ce traitement contre la chute des cheveux permet de retrouver une densité de cheveux naturelle.

Non, une zone dégarnie sans être chauve est une excellente indication : une raie médiane, une tonsure débutante par exemple.

Oui, dès le lendemain, et pendant les 3 jours qui suivent l’intervention, un shampoing est effectué sans frottement pour que les greffons s’implantent bien.

Oui, il faut éviter de prendre des anti-inflammatoires ou de l’aspirine 5 jours avant la greffe de cheveux ; évitez aussi la consommation d’alcool.

Oui, les cheveux longs sont conseillés car ils permettent de mieux dissimuler la zone sur laquelle sont prélevés les cheveux pendant le temps de la cicatrisation et de la repousse.

Oui, de préférence de septembre à juin car il est difficile de se baigner quand on vient de pratiquer une greffe de cheveux.

Laisser votre avis

Aucun vote pour l'instant.

Besoin d'informations complémentaires ?




Contactez-nous