Sudation excessive


Sudation excessive

La toxine botulique : une solution à la sudation excessive (hyperhidrose)

Surtout connue pour son action relaxante sur les rides, la toxine botulique agit sur la commande nerveuse des glandes sudoripares et bloque la sudation, de façon transitoire et sans induire une hypersudation sur d’autres zones du corps.
La sudation est un phénomène normal mais est une gêne quand elle devient de la transpiration excessive quotidienne. Quand les déodorants et/ou d’anti-transpirants sont insuffisants, l’injection de toxine botulique est la solution sûre et efficace pour traiter les sudations excessives.

À qui s’adresse l’injection de toxine botulique pour l’hypersudation ?

L’injection de toxine botulique est réalisée chez tous ceux qui présentent :

  • • Une sudation excessive (dite hyperhidrose) génère l’impossibilité de porter des vêtements clairs, de remplir la moindre feuille de papier sans la mouiller, par exemple ;
  • • Une sudation excessive saisonnière, avec des symptômes égaux, mais plus irréguliers.

Cette technique est réalisable au niveau des aisselles, des paumes et des plantes de pied.

Quelles sont les questions à se poser avant de commencer vos séances ?

Oui, surtout sur les paumes et les plantes. La mise en place de la crème anesthésique est effectuée au centre pendant 1 heure avant l’injection.

Il n’existe pas de saison particulière pour traiter l’hypersudation. Si la vôtre est saisonnière, le traitement est réalisé au printemps et dure pour toute la saison estivale.

Oui, d’autres traitements détruisent les glandes sudorales (Miradry®) ; prudence car certains traitements peuvent induire des hypersudations réactionnelles sur d’autres parties du corps.

Non, contrairement à autres traitements, la toxine botulique ne modifie pas la sudation du reste du corps.

Oui, la reprise des activités est immédiate après l’injection de toxine botulique.

Non, une seule séance suffit pour que la sudation excessive diminue considérablement ; les premiers résultats apparaissent dès la fin de la première semaine après l’injection de toxine botulique.

La première année, l’efficacité du traitement de la sudation dure entre 6 et 9 mois mais au fur et à mesure des traitements, l’intervalle grandit.

Laisser votre avis

Besoin d'informations complémentaires ?




Contactez-nous