Les gestes à adopter contre la cellulite

par Stéphanie | 4 mai 2021 | À la une

La cellulite est un combat de toute l’année pas seulement à l’approche du maillot de bain.


Quels sont les bons gestes à adopter pour lutter contre la cellulite ?

La cellulite ! La cellulite est un combat de toute l’année. La génétique, les hormones, le style de vie influent sur la cellulite. Mais il n’existe, à ce jour, aucune solution définitive mais il est possible d’agir et de traiter.

Les graisses de la cellulite sont différentes de la « graisse normale »

La cellulite, toutes les femmes ou presque savent la reconnaître : une peau matelassée, la « peau d’orange », parfois douloureuse à la palpation. Elle est localisée préférentiellement sur les cuisses, les fesses et les hanches. Un apport alimentaire trop riche en graisses et/ou en sucres l’aggrave, mais un régime amaigrissant ne la déloge pas complètement. Pour preuve, des femmes très minces peuvent aussi présenter de petits capitons !

Le responsable est l’adipocyte, situé dans la partie profonde de la peau. Dans l’hypoderme, les adipocytes sont regroupés en lobules, séparés par des cloisons fibreuses inextensibles. Si l’adipocyte augmente de volume (du fait d’un apport calorique plus important), les cloisons s’étirent et compriment des vaisseaux sanguins et lymphatiques ; d’où peau d’orange et rétention d’eau.
Mais la cellulite n’est pas une graisse comme les autres : ses adipocytes ne possèdentpas le même équipement métabolique et biochimique que ceux de la « graisse normale » et ses récepteurs hormonaux stimulent le stockage des lipides.

C’est pourquoi la cellulite est un phénomène féminin. Le tissu adipeux représente 23 % du poids corporel des femmes contre 10 à 15 % chez les hommes. Les hormones, en particulier les œstrogènes, agissent directement sur le tissu adipeux. La puberté, la grossesse et la périménopause constituent des périodes clés pour l’installation de la cellulite. La répartition de la graisse est différente chez les femmes, avec une prédilection pour les cuisses et les fesses. Une seule situation physiologique peut faire fondre la cellulite : l’allaitement ; à condition cependant qu’il dure longtemps, au moins 6 mois.
Si l’immense majorité des femmes présentent de la cellulite, il ne s’agit pas toujours du même type de cellulite. On distingue en effet différents types de cellulite En effet, la cellulite peut être aqueuse, adipeuse ou fibreuse. La cellulite aqueuse est liée à des problèmes de circulation sanguine et lymphatique, induisant un phénomène de rétention d’eau. : jambes lourdes, douleurs, gonflement en fin de journée ou dès les premières chaleur. Les cellulites adipeuse et fibreuse sont quant à elles davantage liées à une alimentation trop riche en sucres et en graisses, et à une trop grande sédentarité. Dure au toucher et douloureuse lorsqu’on la pince, la cellulite fibreuse est la plus tenace et la plus difficile à déloger. Il arrive également que l’on ait de la cellulite mixte, c’est à dire une combinaison de tous ces types de cellulite. Dans ces cas-là, la bataille doit être menée sur tous les fronts ! En avant toutes !

Geste anti-cellulite n° 1 : se masser quotidiennement

Pour dire bye-bye à ces petites bosses qui décorent la surface de notre peau, on prend l’habitude de se masser tous les jours, entre 5 et 10 minutes, en sortant de la douche ou juste avant d’aller se coucher. Pourquoi ? Pour déloger les amas de liquides et de graisses stockés sous notre peau, responsables de cet aspect gondolé qui nous déplaît voire parfois nous complexe. La méthode la plus efficace est celle du palper-rouler. Moins “relax” qu’un massage classique, cette technique consiste à pétrir la peau vigoureusement pour lutter contre l’accumulation de graisses sous-cutanées et activer en même temps les circulations veineuses et lymphatiques. Si l’idéal est de booker des séances de palper-rouler en institut, on peut toutefois se familiariser avec la gestuelle grâce aux nombreux tutoriels disponibles sur internet. Pour faire ça bien, on se munit d’une crème hydratante ou d’une crème anti-cellulite composée d’actifs amincissants et drainants reconnus comme la caféine, le guarana, le fucus ou encore le centella asiatica.

Geste anti-cellulite n° 2 : drainer

Problème de cellulite ou pas, il est recommandé de boire entre 1 et 1,5 litres par jour, soit 6 à 9 verres. Il est important de tenir ces recommandations lorsque l’on souhaite se débarrasser de sa peau d’orange (notamment en cas de cellulite aqueuse) car l’eau aide l’organisme à se débarrasser des toxines. Pour varier les plaisirs, et en fonction de la saison, on n’hésite pas à boire des tisanes drainantes ou du thé vert, riche en polyphénols.

Geste anti-cellulite n° 3 : se mettre au sport

Pour prévenir l’apparition de la cellulite (quelle que soit sa forme) ou atténuer son apparence quand elle est déjà bien installée, il est primordial d’adopter une bonne hygiène de vie au quotidien. Et cela commence par une pratique sportive régulière qui va permettre de déstocker les cellules adipeuses, brûler les graisses et rebooster la circulation sanguine et lymphatique. Si tous les sports sont bénéfiques, certaines activités sont particulièrement pertinentes et permettent de se débarrasser de la cellulite encore plus rapidement. C’est le cas de la natation, de la course à pied ou encore du vélo. Pour plus de détails à ce sujet, n’hésitez pas à consulter notre article Quel sport pour faire disparaître la cellulite ?.

Autre chose : attention à ne pas négliger le renforcement musculaire. C’est la combinaison cardio + renforcement qui permet d’obtenir des résultats visibles et durables. Squats, fentes, chaise… C’est grâce à ces exercices que l’on améliore aussi l’aspect de la surface cutanée et la fermeté.

Geste anti-cellulite n° 4 : manger plus équilibré

Le régime n’est sûrement pas une solution mais, en revanche, une alimentation ciblée peut limiter le stockage des graisses et le gonflement des adipocytes. Bien qu’elle ne soit pas nécessairement liée au poids, la cellulite peut être la conséquence d’une alimentation trop grasse, trop salée et trop sucrée. C’est pourquoi il est essentiel de revoir le contenu de ses repas en bannissant au maximum les aliments industriels et les plats tout prêts. On mise le plus possible sur du fait-maison, on compose ses assiettes de 50% de légumes et on limite les grignotages en faisant la part belle aux aliments sains et rassasiants (par exemple les légumineuses). Surtout, pas de diètes restrictives ou de régime yo-yo, ça ne ferait qu’empirer les choses en incitant le corps à stocker pour anticiper les prochaines “famines”. L’oligo-élément anti-cellulite ? Le chrome car il aide au déstockage des graisses et limite la transformation des sucres de l’alimentation en lipides par la cellule graisseuse. On le trouve dans les brocolis, les haricots verts, les champignons, les asperges, les prunes, les céréale complètes et le germe de blé.

Geste anti-cellulite n° 5 : déstresser

La cellulite peut résulter de nombreuses causes, et notamment du stress qui favorise le stockage des lipides et donc le développement de la cellulite. Pour faire du bien à sa peau, mais aussi à son moral, on lève un peu le pied sur les journées de travail interminables au bureau ou en télétravail et on prend du temps pour soi. On s’accorde une vraie pause pour souffler un peu.

Depuis plusieurs années, les techniques et surtout les appareils se sont multipliés sur le marché́ de la silhouette, pour améliorer la fermeté, les contours du corps et éliminer la cellulite superficielle ou peau d’orange. La guerre des techniques fait rage : on chauffe, on refroidit, on fait vibrer les cellules graisseuses pour détruire ces amas graisseux inesthétiques   Même s’il n’existe pas à ce jour de technique définitive, il est désormais possible d’améliorer la qualité de la peau et de lisser la peau d’orange.

Au DermoMedicalCenter, nous disposons d’un appareil de radio fréquence bipolaire, Crystal Skin ( Deleo) qui raffermit et lisse la peau. Cette technique est basée sur l’émission d‘ondes électromagnétiques à très haute fréquence (THF). Ces ondes THF appliquées sur la peau vont créer un échauffement dans le tissu sous-cutané et induisent la production de nouveau collagène qui va améliorer la fermeté et la tonicité de la peau, une stimulation de la microcirculation locale, favorisant les échanges nutritifs des cellules cutanées. Comptez 5 à 6 séances espacées de 1 à 3 semaines pour un résultat optimal ; des séances d’entretien maintiennent les résultats obtenus.

 

Au-delà de la cellulite, vous souhaitez affiner votre silhouette et dire adieu aux petits bourrelets disgracieux ? La technologie de cryolipolyse Crystal possède un effet synergique avec la radio fréquence bipolaire Crystal Skin. Une seule séance élimine entre 25 à 35 % de graisses localisées grâce à un froid contrôlé.


PARTAGÉ CET ARTICLE :


Articles en relation à la catégorie : À la une

Besoin d'informations complémentaires ?




Contactez-nous