Les cicatrices d’acné sans relief


Les cicatrices d’acné sans relief

L’acné peut laisser des cicatrices en creux, souvent peu larges, mais profondes, qui ont un retentissement psychologique important sur la vie des patients. L’importance des cicatrices n’est pas forcément en rapport avec la gravité de l’acné. C’est pourquoi il est important de traiter tôt l’acné pour éviter au maximum les cicatrices.
Bien que l’acné concerne majoritairement des adolescents, de plus en plus d’adultes, le plus souvent des femmes, sont touchés par cette affection dermatologique. Cette affection peut laisser des cicatrices en creux inesthétiques sur le visage, le dos et le décolleté qui nécessitent une prise en charge adaptée.


Comment traite t-on les cicatrices en creux de l’acné ?

Les cicatrices en creux de l’acné sont très particulières, souvent profondes et peu larges. Le choix du la ou les techniques utilisées dépend de plusieurs paramètres : de la profondeur des cicatrices et de la possibilité ou de l’acceptation d’une éviction sociale ou non.

  • • La technique qui permet d’améliorer les cicatrices en creux modérées sans cicatrisation est le Titan®. Cette technologie utilise la lumière infra-rouge pour stimuler la fabrication de collagène en chauffant la partie profonde de la peau sans cicatrisation.
  • • Les autres techniques induisent une phase de cicatrisation : séances de laser fractionné ablatif ou de peeling au TCA.
    • - Le laser fractionné ablatif (CO2 fractionné, Fraxel, Pearl fractionné) traite à chaque séance, une partie seulement de la peau (d’où le nom de fractionné). Il faudra donc plusieurs séances pour améliorer le relief de la peau. Grâce à ce fractionnement du rayonnement laser, la cicatrisation s’effectue en seulement quelques jours (4 à 5 jours) mais il faut plusieurs séances pour améliorer les cicatrices.
    • - le peeling au TCA exfolie les couches moyennes de la peau et stimule la régénération cellulaire. Suivant la profondeur des cicatrices, le médecin choisira un une concentration de peeling TCA plus ou moins importante ; le nombre de séances et le temps de cicatrisation en dépendent.

Quelles sont les questions à se poser avant de traiter les cicatrices en creux d’acné ?

Oui, les séances de laser fractionné et de peelings TCA et de Titan® sont toujours réalisées par un médecin au DermoMedicalCenter.

Non, car on applique une crème anesthétique avant les séances de laser fractionné ablatif. La sensation lors de séances de peeling TCA varie du picotements pour un peeling TCA peu concentré à une franche sensation d’échauffement pour un peeling TCA à concentration plus forte. Pour un traitement par Titan®, une sensation de pincement est possible sur certains spots.

Non, mais si on opte pour un traitement des cicatrices en creux qui induit une cicatrisation (peeling TCA ou laser fractionné) on attend un délai de 6 mois après un traitement par voie orale d’isotrétinoïne (Roaccutane, Curacné, Procuta).

Non, il faut effectuer plusieurs séances (leur nombre sera déterminé par le médecin lors de l’établissement du plan de traitement) pour obtenir un effacement des traces profondes laissées par l’acné.

Oui, de septembre à juin si on opte pour des séances de peeling TCA ou de laser fractionné qui induisent une cicatrisation. Si on opte pour des séances de Titan, les séances peuvent être effectuées toute l’année.

Oui, si on a effectué des séances de peelings TCA superficiel (une desquamation pendant 48 heures et une sécheresse sont toutefois possibles) ou une séance de Titan® ; non si on a effectué un laser a latif fractionné (cicatrisation de 5 jours) ou une séance de peeling TCA moyen (cicatrisation de 10 jours).

Laisser votre avis

Aucun vote pour l'instant.

Besoin d'informations complémentaires ?




Contactez-nous