Acné : la traiter vite et bien !


acne-definition

On estime que 70 à 80 % des adolescents présentent dune acné plus ou moins sévère. Mais l’acné n’est pas l’apanage de l’adolescence, elle peut continuer ou se révéler à l’âge adulte : on estime que 45 % des femmes en sont atteintes. L’acné doit être traitée vite et bien car elle ne disparaît pas forcément avec le temps, laisse des cicatrices (Les cicatrices dacne sans relief et Les cicatrices dacne en creux) qui nécessitent des traitements adaptés ; son retentissement psychologique est très important et diminue la self esteem.

Qu’est-ce qui provoque l’acné ?

L’acné naît de la conjonction de trois phénomènes :

  • • Une surproduction de sébum : les hormones mâles influent sur les glandes sébacées. Elles augmentent de taille et produisent plus de sébum ;
  • • Une obstruction du canal pilo-sébacé : l’excès de sébum s’évacue mal dans l’orifice pilo-sébacé, d’où la formation de comédons, soit les points noirs et les microkystes ;
  • • Une Inflammation du follicule pilo-sébacé : la rétention du sébum favorise le développement d’une bactérie, le Cutibacterium acnes, qui se multiplie dans le sébum libérant des substances inflammatoires.

Les premiers signes apparaissent le plus souvent sur le visage, mais la poitrine et le dos sont des localisations fréquentes.

Comment l’acné est-elle traitée ?

Les objectifs du traitement de l’acné sont multiples. Suivant l’importance des lésions, de leur localisation, et du type de peau (plus ou moins sensible), le dermatologue devra réussir à :

  • • L’éradication des lésions inflammatoires ;
  • • Le traitement des micro-kystes (comédons fermés) et des points noirs (comédons ouverts) ;
  • • Prévenir les cicatrices grâce à différentes techniques disponibles pour les faire disparaître le plus vite possible si elles sont déjà présentes ;
  • • Mettre en place une hygiène de la peau adaptée à chaque type de peau.

Quelques questions que l'on se pose sur l'acné

Une peau acnéique est une peau fragile sur laquelle doit être appliqué des cosmétiques adaptés : on peut présenter une peau grasse et avoir la peau déshydratée ou sensible, par exemple.

Il est important d’éliminer de son rituel les cosmétiques inadaptés. Les huiles essentielles, les crèmes à la texture trop riche peuvent obstruer les pores et entretenir le problème. On évite aussi de décaper sa peau: les produits de nettoyage asséchants (les savons ont un pH trop basique par rapport à la peau) et/ou les gommages déshydratent la peau, déjà irritée par les traitements locaux.

Beaucoup de patients pensent que leur alimentation a des répercussions sur leur peau et ils ont raison. Les sucres rapides favorisent la sécrétion de sébum par la glande sébacée : le chocolat, les barres énergétiques, les sodas, etc. Il est aussi conseillé de limiter les produits laitiers, en particulier le lait. Les autres régimes « sans » n’ont pas fait la preuve de leur efficacité.

Pour en finir avec l’acné, il est nécessaire de suivre scrupuleusement les recommandations médicales, cosmétiques et les traitements physiques (peelings, nettoyage de peaux, lasers) recommandés.

  • • Suivre le traitement oral (antibiotique à faible dose, Zinc ou isotrétinoïne)
  • • Appliquer correctement les traitements locaux : le soir, sur une peau propre et sèche et au rythme prescrit
  • • Hydrater le matin la peau asséchée avec le traitement du soir avec le produit prescrit
  • • Maquiller les traces pour ne pas être tent(é)e de manipuler les boutons. Le correcteur de teint ou mieux une CC crème dont les particules pigmentées reflètent la lumière, masquent les lésions sans obstruer les glandes sébacées.

Laisser votre avis

5/5 (2)

Besoin d'informations complémentaires ?




Contactez-nous