Un visage défatigué avec l'acide hyaluronique


Un visage défatigué avec l'acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est le produit de comblement des rides le plus sûr du marché : dégradable, non allergisant, il ne nécessite pas de tests d’allergies avant injection. C’est une molécule présente naturellement dans la peau qui participe à son hydratation profonde par sa capacité à retenir l’eau.

Quelles sont les zones qui peuvent être traitées par l’acide hyaluronique ?

Les gels à base d’acide hyaluronique sont plus ou moins denses. Le choix de l’injection d’acide hyaluronique se réalise en fonction des zones et des résultats attendus. Son efficacité est multiple, à savoir qu’elle peut :

Combler un pli ou une ride :

  • - Le pli naso-génien : ride partant de l’aile du nez et qui descend jusqu’aux coins de la bouche ;
  • - Le pli d’amertume : du coin des lèvres et descend vers la mâchoire ;
  • - La ride du lion (entre les sourcils) : lorsque la ride du lion est très profonde, on injecte d’abord la toxine botulique qui relaxe la zone, puis 15 jours plus tard, on complète le résultat avec un comblement par de l’acide hyaluronique.

Effacer les ridules :

  • - Autour de la bouche : contrairement aux idées reçues, il est possible de lisser cette zone sans excès pour un résultat naturel ;
  • - Réourler les lèvres : leur redonner éventuellement un peu de volume quand elles sont très fines.

Restaurer les volumes : les pommettes, la vallée des larmes, creux des joues ;
Corriger les cernes creux ;
Revitaliser la peau : grâce aux propriétés d’hydratation profonde des skin boosters avec la technique du mésolift et traiter les ridules fines des joues.

Quelles sont les questions à se poser avant une injection d’acide hyaluronique ?

Oui, on ne peut pas faire d’injection d’acide hyaluronique en cas de maladie auto-immune, ou si on a eu des injections de produits non dégradables sur la zone qui doit être traitée.

Oui, on évite de prendre des médicaments qui favorisent les bleus (aspirine, anti-inflammatoires). Si la zone à injecter est sujette à des poussées d'herpès (injection dans les lèvres par exemple), il est prudent de prendre un traitement antiherpétique dans les 48 heures qui précèdent l'injection et les 3 jours qui suivent.

Oui, après une injection d’acide hyaluronique il faut éviter le sauna ou le hammam dans la semaine qui suit. Et on décale de 15 jours un massage du visage.

Non, l’injection n’est plus douloureuse si on utilise des micro-canules pour injecter le gel d’acide hyaluronique.

Oui et non : tout dépend des indications. Si plusieurs zones doivent être traitées, une planification des Rdv est établie par le médecin. En cas d’injections de skin boosters pour repulper la peau, 2 à 3 séances sont nécessaires, espacées de 15 jours à 3 semaines.

Non, les injections d’acides hyaluronique peuvent être réalisées en toute saison. On évitera cependant une exposition solaire immédiatement après la séance.

Oui, on éviter le sauna et le hammam dans la semaine qui suit.

En moyenne, pour maintenir les résultats obtenus, il faut refaire les injections une fois par an.

Oui, on peut retravailler immédiatement après une injection d’acide hyaluronique ; un bleu reste cependant possible mais il peut être masqué avec un correcteur de teint.

Articles en relation avec l'acide hyaluronique



Laisser votre avis

Aucun vote pour l'instant.

Besoin d'informations complémentaires ?




Contactez-nous