Ride du lion : prévention et traitement

par Véronique | 14 novembre 2022 | Dermatologie

Les émotions impriment leurs marques sur le visage. Ainsi, certaines situations émotionnelles, comme l’anxiété ou la concentration, entraînent un froncement des sourcils, cause de la formation de la ride du lion. Celle-ci se traite en relaxant les muscles responsables.

Quelle est la signification de la ride du lion ?

La ride du lion, appelée aussi ride de la glabelle, occupe le tiers supérieur du visage et se forme entre les deux sourcils. Composée d’un sillon vertical ou deux, plus ou moins profond, elle se classe dans la catégorie des rides dynamiques, autre terme utilisé pour désigner les rides d’expression induites par des contractions répétées des muscles.

Contrairement aux rides statiques, les rides dynamiques se forment sous l’action de certains muscles du visage, qui se contractent et se détendent, en fonction des émotions ressenties.

Avec l’âge, ces contractions répétées provoquent l’apparition progressive de rides sur la peau, qui finissent par devenir permanentes. La ride du lion donnant un air de sévérité, elle accentue l’impression de vieillesse d’un visage.

La zone de la glabelle présente 3 muscles dont la contraction induit une ou deux rides verticales et une ride horizontale. La ride du lion dépend donc de la contraction des muscles corrugator, situés au niveau du sourcil et du muscle procerus situé entre les sourcils.

L’âge d’apparition de la ride du lion varie considérablement d’un individu à l’autre et dépend aussi de la qualité du tissu cutané. En général, elle survient aux alentours de la trentaine. Au fur et à mesure de l’avancée en âge, la ride devient de plus en plus marquée.

Comment éviter d’avoir la ride du lion ?

Les rides d’expression apparaissent assez tôt dans la vie, en fonction du tempérament de chacun. Un visage très mobile se marque plus rapidement qu’un autre, plus impassible.

Siège des émotions négatives, les muscles de la zone de la glabelle se contractent très souvent, tout au long de la journée. Le massage de la zone de la glabelle permet de soulager les tensions quand les contractions sont très répétées mais ne peuvent corriger la ride durablement. Et il est très difficile d’éviter de contracter cette zone car ce réflexe est inconscient.

Des problèmes de vue ou l’exposition à une lumière forte comme en été, accentuent le froncement des sourcils. Certaines personnes reviennent d’ailleurs de vacances avec un trait blanc entre les sourcils tellement leur froncement est quasi permanent. Le port de lunettes limite l’aggravation de la ride du lion.

La correction de la ride du lion nécessite de se tourner vers la médecine esthétique.

Peut-on camoufler la ride du lion ?

Le camouflage de la ride du lion est peu efficace car cette ride dynamique est induite par la contraction musculaire.

Le maquillage est une solution d’appoint pour la dissimuler. On peut cependant utiliser des bases lissantes, spécialement formulées pour flouter les imperfections du teint, comme les pores dilatés et les ridules.

Comment traiter la ride du lion ?

Différentes solutions adjuvantes peuvent être utilisées pour réduire une ride du lion mais une seul le recours aux techniques esthétiques d’injection efface la ride du lion.

Quelle crème anti-rides utiliser ?

Une crème anti-rides comblante peut améliorer la surface cutanée et le trait imprimé sur la peau mais cela ne réduira pas l’importance et la profondeur de la ride du lion.

La gymnastique faciale est-elle efficace ?

Certains exercices peuvent aider à la décontraction temporaire des muscles de la glabelle. Toutefois, leurs effets restent transitoires. On peut, au mieux, espérer un ralentissement de l’évolution de la ride du lion, car celle-ci ne s’effacera pas totalement.

Les injections de toxine botulique

Les injections de toxine botulique constituent la solution efficace et sûre pour traiter les rides dynamiques. Les injections de cette toxine produisent une décontraction des muscles de la zone de la glabelle, induisant le lissage de la peau.

Les propriétés de la toxine botulique, produite par la bactérie Clostridium botulinum, sont connues depuis 1895. Une cinquantaine d’années plus tard, aux Etats-Unis, un médecin réussit à purifier l’exotoxine A, un sous-type de la toxine.

Dans un premier temps, la toxine botulique a été utilisée dans un but uniquement médical, son usage esthétique n’intervenant qu’à partir de 1982. Elle permet de traiter les rides d’expression du visage et d’agit également contre la transpiration excessive ou l’hyperhidrose. La toxine botulique à usage esthétique est commercialisée en Europe sous différents noms : Vistabel®, Azzalure®, Alluzience®, Bocouture® Le Botox , Dysport®, et Zeomin®,sont réservés à l’usage médical.

Les solutions du DermoMedicalCenter

Au DermoMedicalCenter, nous utilisons les injections de toxine botulique pour effacer la ride du lion. L’injection de toxine botulique est une technique simple, efficace, et sûre. La toxine botulique est un produit résorbable, dégradable et non allergisant.

L’injection est peu douloureuse et la reprise des activités se fait immédiatement après l’injection. On évitera cependant le sport intensif, le port d’un casque ou un massage de la zone injectée dans les 6 heures qui suivent l’injection car la toxine botulique n’est pas encore fixée.

Les effets de l’injection de toxine botulique apparaissent progressivement dans les jours qui suivent. Le résultat est définitif 15 jours plus tard. Au DermoMedicalCenter, une consultation de contrôle avec le médecin permet d’ajuster le résultat si nécessaire. Les effets de l’injection durent de 4 à 6 mois ; un traitement d’entretien est donc nécessaire pour maintenir les effets de la décontraction.

La ride du lion est rarement traitée de manière isolée car les rides d’expression sur traduisent aussi par des rides horizontales e des ridules au niveau de la patte d’oie. Au DermoMedicalCenter, nos médecins pratiquent les injections de toxine botulique de manière à obtenir des résultats naturels : un beau résultat doit être subtil, défatiguer le regard, l’ouvrir sans aspect figé.

Lorsque la ride du lion est très profonde, il est nécessaire de combiner l’injection de la toxine botulique avec l’injection d’acide hyaluronique pour l’effacer complètement. Dans un premier temps, on décontracte les muscles avec l’injection de toxine botulique et lors de la consultation de contrôle, on pratique l’adjonction d’acide hyaluronique en complément. En raison de l’épaisseur de leur peau, les hommes sont particulièrement concernés.

La toxine botulique est inefficace en cas de laxité de la peau, provoquée par l’âge, en particulier sur la ride horizontale entre les sourcils qui peut traduire un affaissement de la zone. Elle est efficace sur les muscles hyperfonctionnels, responsables de la ride du lion.

En raison de leur bonne tolérance et de leur efficacité, les injections de toxine botulique apparaissent comme de précieux auxiliaires, capables de venir à bout des rides glabellaires.


Partager cet article sur     Twitter   Facebook


Dans la même catégorie