Vive l’auto bronzant

par Nadine | 18 juin 2019 | Nos conseils

Souhairez-vous arborer un teint hâlé sans les dangers de l’exposition solaire ?


L’usage réussi de l’auto bronzant nécessite quelques conseils.

Vous voulez arborer un teint hâlé sans les dangers de l’exposition solaire ? Optez dès maintenant pour l’auto- bronzant.

Comment fonctionne un auto-bronzant ?
Les auto-bronzants contiennent des sucres, le plus souvent DHA, (dihydroxyacétone) associée ou non à l’érythrulose. Ces sucres interagissent avec les acides aminés de la couche la plus superficielle de la peau (la couche cornée) et produisent des pigments (mélanoïdines). La coloration qui se développe dans les heures qui suivent l’application n’est donc pas une teinture. Elle est éliminée progressivement, en 5 à 7 jours, avec le processus naturel de desquamation des cellules de la peau.

Auto-bronzant et protection solaire
Les pigments développés par les auto-bronzants ne protègent pas soleil comme la mélanine produite par la peau lors de l’exposition solaire. La protection solaire reste donc indispensable.

Conseils pour obtenir une coloration homogène :

  • On fait un gommage avant de l’appliquer.
  • On respecte un délai de 3 jours entre l’épilation et l’utilisation du produit auto bronzant.
  • On essuie le produit auto bronzant au niveau des sourcils et en lisière du cuir chevelu. On applique une quantité réduite sur les zones du corps plus épaisses comme les coudes, genoux ou talons.
  • On lave ses paumes immédiatement après l’application.
Aucun vote pour l'instant.

Laisser votre avis


PARTAGÉ CET ARTICLE :


Afin d’être contacté rapidement Merci de remplir le formulaire ci-dessous



[contact-form-7 id="2576" title="Contact formulaire"]