Comment conserver son bronzage après la rentrée ?

par Nadine | 29 août 2019 | À la une

Connaissez-vous les deux gestes importants pour retrouver une belle mine à la rentrée ?


Prolongez la couleur du bronzage en boostant votre assiette.

Il s’agit plutôt de conserver la couleur du bronzage. Car, seul le rayonnement UV peut déclencher la fabrication de mélanine (et donc le bronzage) par les cellules spécialisées de la peau, les mélanocytes. Dès que l’on n’est plus exposé(e) au soleil, le bronzage s’élimine progressivement avec la desquamation naturelle de la peau, c’est-à-dire entre 3 à 4 semaines. Néanmoins, deux techniques pratiquées au DermoMedicalCenter de Paris et Bruxelles permettent de conserver la bonne mine de l’été : le peeling superficiel et le mésolift.

Les solutions au DermoMedicalCenter pour conserver son bronzage

1. À défaut de conserver son bronzage, on retrouve une peau éclatante avec un programme de peelings superficiels.
Le constat : La peau a souffert cet été avec le soleil, le vent, la mer ou le plein air : si l’on veut éviter d’avoir un bronzage qui part par plaques et une peau ternie, le peeling superficiel est indispensable pour bien prendre soin de sa peau à la rentrée. Plus, la peau s’est épaissie sous l’action du soleil et a masqué les imperfections qui ne tarderont pas à revenir sans une intervention ciblée.
La solution : un programme de peelings superficiels à commencer sans attendre le débronzage afin de conserver la bonne mine de l’été. Si la rentrée est pour vous synonyme de retour de l’acné, un rdv pour un nettoyage de peau dermatologique élimine tous les micro kystes avant que la poussé de boutons n’apparaisse. On complète toujours le nettoyage de peau avec peeling superficiel combiné à une LED.
À la maison : On optimise le programme de peelings en appliquant le soir une crème aux AHA plus ou moins concentrée ou une crème plus médicale à base de vit A acide, prescrite par le médecin.
Au DermoMedicalCenter : On prend RDV pour un programme de peelings superficiels, sans cicatrisation ni interruption de la vie sociale.
Ce que l’on peut en attendre : de l’éclat, des pores resserrés, une élimination des points noirs et des micro kystes, un teint unifié. Prévoir 2 à 3 séances pour un teint éclatant ; 3à 5 séances en cas d’acné.

2. On réhydrate sa peau en profondeur avec des injections de mésolift.
Le constat : La peau est souvent déshydratée à la rentrée : le plein air et l’exposition solaire l’ont abîmée. Mais une peau déshydratée, c’est une peau qui vieillit plus vite et les crèmes ne sont pas suffisantes pour réhydrater la peau en profondeur.
La solution : Des injections de skin boosters, avec un gel à base d’acide hyaluronique, de vitamines, ou plus récemment d’injections de peptides repulpent la peau, la réhydratent en profondeur, améliorent son élasticité et stimulent la régénération cellulaire sans augmenter ou modifier les volumes.
Comment ? La technique d’injection est celle de la mésothérapie ou mésolift, c’est-à-dire que l’on effectue de multiples points peu profonds avec de petites quantités de produits sur toute la zone à traiter. Une crème anesthésique locale est appliquée 40 minutes avant.
Ce que l’on peut en attendre : une amélioration de la qualité de la peau du visage, du cou, du décolleté ou des mains : meilleure tonicité, amélioration de l’éclat et correction des ridules induites par le vieillissement solaire. Prévoir 3 séances espacées de 15 jours à 3 semaines pour une séance mésolift et une séance tous les 6 mois est nécessaire pour maintenir les résultats.

Les solutions à la maison pour conserver son bronzage

– On exfolie les couches superficielles de la peau grâce à un gommage du visage mais aussi du corps pour éliminer de façon homogène les couches les plus superficielles de la peau qui s’est épaissie avec l’exposition solaire.. Choisir un gommage doux pour le visage afin d’éviter toute irritation, en particulier pour les peaux sensibles. Le bon rythme : 1 fois par semaine suffit.
– On hydrate immédiatement après sa peau. Mais attention hydrater ne veut pas dire graisser surtout pour les peaux mixtes à grasses qui ont tendance à revoir surgir des points noirs et de l’acné à la rentrée. Pour ces peaux, on choisit une crème avec une texture légère voir un gel.
– On privilégie une alimentation riche en lycopène et en Béta carotène : la carotte, est 2 fois plus riche en béta carotène crue que cuite, la tomate, plus riche en lycopène, cuite mais aussi le melon ou les abricots. Eventuellement, les gélules solaires prises pendant les vacances peuvent être continuées encore quelques semaines (3 semaines environ).
– Surtout, on ne finit pas son forfait de séances d’UV à la rentrée sous prétexte de conserver son bronzage plus longtemps sous peine d’abîmer sa peau.

 

Aucun vote pour l'instant.

Laisser votre avis


PARTAGÉ CET ARTICLE :


Afin d’être contacté rapidement Merci de remplir le formulaire ci-dessous



[contact-form-7 id="2576" title="Contact formulaire"]