Pourquoi faire un peeling chez son médecin ?

par Nadine | 16 juillet 2019 | Nos conseils

Faut-il avoir peur des peelings ?


Les 3 règles pour réussir son peeling sont simples à respecter.

Souvent le mot peeling fait peur : crainte d’une cicatrisation plus ou moins longue, d’un gonflement ou de suites importantes. Ces effets secondaires sont possibles en cas de peeling profond (peeling au phénol) qui ne sont quasiment plus effectués en France.

Avec un peeling moyen au TCA, lien avec la page correspondante), il y a effectivement une cicatrisation d’une 10 aine de jours. Le peeling superficiel qui est de loin le plus souvent pratiqué, il n’y aucun arrêt de la vie sociale ; on retourne travailler dès le lendemain. Nous considérons, au DermoMedicalCenter, que le peeling superficiel est LE soin, indispensable à toute peau, quel que soit l’âge.

 

En quoi consiste un peeling dermatologique ?

Un peeling dermatologique consiste à exfolier les couches de la peau plus ou moins profondément en appliquant un produit spécifique : concentré en AHA (acide de fruits), BHA (acide salicylique) pour un peeling superficiel ou en TCA (acide trichloracétique) pour un peeling moyen.

 

À qui s’adresse le peeling dermatologique ?

Le peeling est un soin qui s’adresse à toutes les générations : Il y a toujours un peeling adapté à sa peau, quel que soit son âge. Les peelings s’adressent à ceux et celles qui veulent :

  • – améliorer la surface de leur peau du fait d’une l’exfoliation plus ou moins profonde en fonction du type de peeling : réduire les pores dilatés, réduire la sécrétion de sébum, éliminer les points noirs, effacer les imperfections de la peau, comme les traces de boutons et les micro kystes,
  • – redonner de l’éclat aux peaux ternes, aux peaux des fumeurs(es), effacer les taches solaires,
  • – régénérer la peau en peau en profondeur, même pour le peeling superficiel en stimulant la fabrication de collagène : agir sur les ridules du vieillissement photo-induit, traiter les cicatrices d’acné en creux, améliorer les rides du pourtour de la bouche ou sous les yeux.

Rien de commun donc avec l’action limitée d’un gommage à la maison ou d’un peeling en cabine d’esthétique !

 

Comment choisir « le bon peeling » pour sa peau ?

Le choix du « bon peeling » dépend trois facteurs :

  • – Les paramètres que vous voulez améliorer : pores dilatés, points noirs, éclat de la peau, ridules, vieillissement photo induit, cicatrices ;
  • – L’analyse de la peau scientifique et complète grâce à des appareils qui mesurent les différents paramètres de la peau ;
  • – L’examen clinique de la peau par le médecin.

À l’issue de cette consultation complète, le médecin propose le peeling le plus adapté ainsi que le nombre de séances nécessaires.

 

Comment réussir son peeling dermatologique ?

La réussite d’un peeling dépend des soins à la maison, qui encadrent le peeling réalisé au cabinet du médecin.

  • – La préparation à la maison : un peeling réussi doit être préparé avec la prescription de crèmes spécifiques. Avant toute séance de peeling, une crème adaptée à sa peau (plus ou moins sensible, plus ou moins grasse et/ou épaisse) est prescrite par le médecin : crème aux AHA plus ou moins concentrée et avec un ph bas ou crème à la vitamine A acide. Elle doit cette appliquée le soir pendant au moins 15 jours.
  • – Un protocole au cabinet bien respecté : un pré peeling avec une solution particulière qui optimise le peeling, l’application du peeling proprement dit ; au DermoMedicalCenter, c’est toujours un médecin qui applique le peeling et surtout des soins après le peeling bien codifiés.
  • – Les soins après la séance de peeling : une crème cicatrisante est appliquée pendant les trois jours qui suivent un peeling superficiel puis une reprise de la crème préparatrice jusqu’à la prochaine séance ; pour un peeling moyen au TCA, la crème cicatrisante est appliquée pendant 10 jours.
  • – La réalisation du nombre de séances en ce qui concerne le peeling superficiel : les résultats escomptés sont obtenus seulement si le programme de peelings est réalisé jusqu’au bout.

Combien de séances faut-il effectuer ?

Le nombre de séances nécessaire dépend du type de peeling réalisé.
– Pour les peelings superficiels, la répétition de actes, à deux à trois semaines d’intervalle, permettent d’obtenir des résultats optimisés. En principe il faut 3 à 5 séances de peelings pour obtenir les résultats escomptés.
– Une seule séance est nécessaire pour le peeling moyen au TCA.

 

Doit-on combiner le peeling avec un autre acte ?

L’association d’une séance de LED immédiatement après un peeling permet d’optimiser les bénéfices du peeling superficiel en terme d’éclat et de régénération cellulaire  et de raccourcir le temps de cicatrisation d’un peeling moyen au TCA.

 

Aucun vote pour l'instant.

Laisser votre avis


PARTAGÉ CET ARTICLE :


Afin d’être contacté rapidement Merci de remplir le formulaire ci-dessous



[contact-form-7 id="2576" title="Contact formulaire"]